Main Page Sitemap

Top news

Le porc au caramel, ou tht kho, est l'un des plats les plus connus de la cuisine vietnam. Voir plus Victoire 1945 Regardez ici Victoire 1945 pour plusieurs d'autres dates des jours fériés, cliquez sur un des..
Read more
Nos signaux Forex fiables vous fourniront des conseils d'expert sur les moments pour acheter et vendre les principales paires de devises tout cela sans vous coter un centime. In case of a free signal, just specify your MQL5..
Read more

Cryptomonnaie l'iran


cryptomonnaie l'iran

iranienne sera indexée sur le rial. La cryptomonnaie iranienne a été développée avec une infrastructure de blockchain privée. Il a mme dit que l e modèle pilote serait présenté à la banque centrale pour obtenir son approbation. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites quavec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre. Le ministre de lInformation et des Communications, Mohammad-Javad Azari Jahromi, a évoqué, le 21 février dernier, le développement dune collaboration entre létat et la Post Bank of Iran (lune des banques nationalisées du pays). De nombreux pays envisagent de lancer leur propre crypto-monnaie, lInde avait annoncé précédemment le lancement. Depuis mi-2013, le rial iranien est en perpétuel décrochage, plongeant mme à des taux records. Et ce ne sont pas les manipulations de la banque centrale qui changeront quoi que ce soit.

LIran prévoit de lancer sa propre crypto-monnaie garantie par lEtat après le succès de Petro. LIran semble vouloir tenter sa chance dans le domaine de la crypto-monnaie en lançant son propre jeton (probablement basé sur Ethereum) soutenu par le gouvernement. Un nouveau coup de théâtre de la part de lIran, qui nen finit pas de retourner sa veste au sujet des cryptos.

N42 cryptomonnaie
A quoi sert le mining cryptomonnaies

À la une, berry à Pompeo : Le Hezbollah est un parti libanais. Ça existe déjà et ça sappelle Bitcoin. L'Iran a décidé en avril une unification officielle de son marché des taux de change et une interdiction des activités de change en dehors des établissements bancaires. La banque centrale iranienne avait interdit la semaine passée à toutes les banques du pays de traiter des cryptomonnaies en raison de risques de blanchiment d'argent. Source : Asia News Ou sagit-il plus simplement dune forme de propagande comme le suggère William ORorke? Coinhouse : La population iranienne se tourne de plus en plus vers les cryptomonnaies pour se protéger dun effondrement économique. De nombreux gouvernements du monde entier ont accepté lémergence de la Blockchain et des crypto-monnaie et travaillent en vu de les utiliser au niveau de lEtat. Kleros : Je ne vois pas comment une cryptomonnaie centralisée (à linstar dune devise classique) pourrait permettre déchapper à lextraterritorialité du droit americain. Retour sur les hésitations dun pays qui cherche sa place dans un jeu à la fois très risqué et très tentant. On vous explique pourquoi en deux points : Une cryptomonnaie qui échapperait aux sanctions US? Contrairement à ce quaffirment les autorités iraniennes, nous pensons que cette cryptomonnaie ne leur permettront pas de lutter efficacement contre les sanctions américaines.


Sitemap